À quoi ressemble les oeufs de punaise de lit?

Hamelin Hygiène Oeufs puces de lit

Oeufs d'une punaise de lit

 

oeufs d'une punaise de lit paris

 

Long de 1,05 mm sur 0,45 mm de large, leur pôle postérieur est hémisphérique, le corps de l'œuf d'une punaise de lit étant à peu près de révolution ou légèrement aplati, avec l'axe longitudinal sensiblement incurvé ce qui permet de distinguer une face ventrale (concave) et une face dorsale (convexe); l'œuf est généralement renflé vers le milieu, puis atténué en un col plus ou moins marqué vers le pôle antérieur ; ce dernier est fermé par un opercule circulaire ou elliptique (de diamètre 0,2 mm), souvent déprimé, parfois plus ou moins bombé surtout au centre, et entouré par le rebord annulaire de la coque. L'opercule est destiné à se détacher lors de l'éclosion. La surface du chorion est luisante, finement couverte de granules peu saillants 

 

 

Éclosion d'un oeuf d'une punaise de lit

oeuf d'une puce de lit paris

Chez le jeune prêt à éclore, le rostre, les antennes et les deux premières paires de pattes, de la punaise de lit, sont allongés le long du corps, d'avant en arrière, et les pattes postérieures sont recourbées en demi-cercle le long de la face ventrale, formant un double arceau.

La tête du jeune ne présente pas d'ampoule céphalique pour l'éclosion, mais la cuticule qui enveloppe son corps possède, au droit de la région clypéale, trois bourrelets crénelés disposés en étoile.
L'opercule de l'œuf de punaise de lit se détache d'une manière brusque en même temps que se rompt, suivant une fracture circulaire, la cuticule séreuse sous-jacente au chorion. 

La rupture semble produite par l'action conjointe des crêtes clypéales et de l'accroissement de la pression des liquides pompés par des mouvements « anti-péristaltiques » de la cavité interne de l'animal vers la région antérieure. 

 

La tête de la punaise de lit fait saillie en dehors de la coque, souvent coiffée de l'opercule détaché auquel la couronne du chorion formant le rebord reste parfois liée.
La dernière phase de l'éclosion est la rupture de la cuticule embryonnaire ; elle a lieu par déchirure, probablement sous la pression des liquides internes ou de l'air aspiré. 

Le jeune achève de se dégager de la coque, et fait glisser au fur et à mesure vers l'arrière l'enveloppe cuticulaire.
La durée totale de l'éclosion d'un oeuf de punaise de lit est de quelques minutes. 

Haut de page